Mes kidnappeurs ont fait de moi une salope de G L Epub, PDF

Mes kidnappeurs ont fait de moi une salope de G L
ePUB
Français
Catégorie: Erotisme
Auteur: G L
Editeur:
Taille du fichier: 1660 KB
Nombre de pages: 56 pages
Langue: Français
Format: Epub, PDF, Doc, TXT
Télécharger Mes kidnappeurs ont fait de moi une salope de G L Gratuit
’ouvre péniblement les yeux. Il fait sombre et je ne me souviens de rien. Au lieu de la douceur de mes draps, je sens une surface dure et rugueuse.
-Qu’est ce qui m’est arrivé ? J’ai trop bu ou quoi ?
Avant que je ne trouve ma réponse, une voix de fille retentit.
-Les filles, la nouvelle est réveillée.
-Y a quelqu’un ?
-Evidemment ! Ou alors, tu entends des voix.
-Qui êtes-vous ?
-Des filles comme toi qui ont été enlevées.
-Ce n’est pas possible.
-Désolée, ma vieille, mais tu es dans le même bateau que nous.
-Je n’y comprends rien. J’étais en boite avec des copines...
-Et tu est allée aux toilettes. Tu ne te souviens plus de rien ensuite.
-Exactement.
-C’est ce qui nous est arrivé à toutes.
-Vous êtes nombreuses ?
-Quatre, jusqu’à maintenant. Cinq avec toi.
-Vous êtes là depuis longtemps ?
-Moi, trois jours. Je suis la première.
-Vous n’avez pas essayé de vous échapper ?
-Il n’y a pas de fenêtres, à part la lucarne qui est à plus de deux mètres. En plus, Deborah est montée sur nos épaules pour voir ce qu’il y a derrière, on est à plus de dix mètres du sol. Et la porte est solide.
-Et quand ils vous amènent à manger ?
-Ils sont toujours deux au minimum. Et ils sont costauds.
-On ne peut rien faire ?
-Pas pour le moment. Au fait, je m’appelle Rachel. Il y a aussi Tania et Sylvie.
-Moi, c’est Delphine.
-Je suppose que tu es à poil comme nous toutes.
Je réalise que, dans ma panique, je n’y ai pas fait attention. Je passe ma main sur mon corps, sans rencontrer mes vêtements. Tout à coup, une pensée me vient et je glisse un doigt entre les lèvres de mon sexe. Je suis trempée et ma chatte est gluante.
-Oui, je suis toute nue et mon vagin est rempli de sperme.
-Comme les nôtres l’ont été. Ils doivent nous tester ou un truc dans ce genre.
-Dans quel but ?
-Surement pour voir si nous sommes opérationnelles.
-Mais pourquoi ?
-Pour nous baiser ou nous vendre.
-Nous vendre. A qui ?
-A un réseau de prostitution.
Je suis abasourdie. J’espère que Rachel se plante mais j’ai peur qu’elle ait raison. C’est la seule explication plausible à ce qui nous arrive. Nous bavardons encore quelques minutes puis le silence retombe. Je cogite sérieusement. Je ne suis pas une fille facile même si je ne suis plus vierge. Je suis tombée amoureuse plusieurs fois et je me suis donnée à mes copains successifs. Si j’accordais beaucoup d’importance à cette symbolique, ce don de ce que je possède de plus cher, il n’en était pas de même pour eux. Quand j’ai compris qu’ils n’en voulaient qu’à mon sexe et mes gros seins, le nombre de mes prétendants a très vite diminué. Cela fait maintenant trois mois qu’un homme ne m’a pas touchée. Enfin, si j’excepte celui ou ceux qui m’ont baisée pendant que la drogue qu’ils ont réussi à me refiler faisait son effet.
Je me sens fatiguée par la situation. Être captive n’a jamais fait partie de mes fantasmes. Au contraire, j’adore être dehors, courir, faire du sport et du shopping. Je décide de profiter de la première occasion pour tenter de m’échapper. Mes compagnes d’infortune m’ont affirmées avoir tout tenté depuis leur enfermement dans cette espèce de cellule. J’essaye de la scruter mais la luminosité est très faible et je pense qu’il fait encore nuit. Seule la lune nous évite d’être dans le noir complet. Je n’ai rien de mieux à faire et je me laisse aller à un endormissement réparateur.
Je suis réveillée par un bruit assez fort. Je suis immédiatement sur mes gardes et je me prépare pour profiter de la moindre possibilité. Un bruit de pas qui se rapprochent me fait me lever aussi vite que possible. Une lumière provient du couloir ou un type marche et le rayon lumineux me permet de distinguer plus précisément la disposition de la pièce. Je vois qu’à droite de la porte, un pan de mur d’un mètre de large environ est libre. Je m’y glisse silencieusement pour éviter que les autres filles n’alertent le mec qui arrive.

Télécharger Mes kidnappeurs ont fait de moi une salope de G L


Epub Gratuit